Entrevues magiques

Il y a de ces jours où se dessinent dans notre tête des scénarios tout simplement incroyables, ce genre de chose que l’on voudrait réaliser mais qui semble totalement impossible. C’est ce que je vis depuis quelques semaines dans le cadre de Simplement Différent – Vivre l’Asperger. Il était temps pour moi de créer du contenu d’information pour nos fidèles auditeurs, un outil intéressant pour moi se pointe à l’horizon : l’entrevue vidéo. Ma seule expérience dans le domaine relève d’une entrevue de cœur que j’ai réalisée calmement avec ma fille, Anne-Marie, qui nous parle de sa vision de son grand frère Asperger. J’ai aussi dernièrement réalisé une entrevue avec Madame Guylaine Cauchon, une très gentille et élégante dame, directrice de la Société de l’Autisme de ma région. Ces deux réalisations n’étaient en fait qu’une entrée en la matière car j’allais très bientôt vivre une expérience des plus formidables et magiques.

Nous sommes début mai 2017, une gentille dame collaboratrice de Simplement Différent me parle d’une activité qui aura lieu bientôt, les Leaders de Conscience de François Lemay. Après discussion, celle-ci m’offre la possibilité d’y participer avec son aide. Quelle ne fut pas ma surprise de constater que le Dr David Lefrancois, psychologue, formateur de coachs, neuroscientifique, spécialiste de l’hypnose, auteur, conférencier, intervenant sur plusieurs émissions de télé Européennes, un homme qui compte plus de 50 000 abonnés sur You Tube mais surtout et avant tout, une grande idole pour moi, serait sur place lors de cet événement. Il n’en fallait pas plus pour réveiller en moi les plus grands exploits, le rêve de faire une entrevue avec cet homme qui habite à plus de 9 300 km de chez moi, c’est-à-dire à Jérusalem. Comme à mon habitude, je bloque très bien les petites voix en moi (syndrome de l’imposteur) qui tentent de me décourager. Je me mets en tête d’écrire au Dr Lefrancois et lui demander la possibilité d’avoir quelques minutes avec lui lors de son passage à Québec. À ce moment, j’avais déjà en poche un rendez-vous en juin prochain pour une entrevue avec le Dr Sylvain Guimond, un personnage de haute qualité de par sa générosité et son humilité. Me voilà sur le site Internet de David Lefrancois pour tenter de lui écrire, ce que je fis au moment même. J’avais également en vue de faire une entrevue avec une dame très gentille du nom de Nathalie Lemire, une naturopathe agréée du coin de Brossard, qui gentiment me donnait la possibilité de discuter de possibles bienfaits de ses techniques sur les personnes autistes. De par mon habituelle combativité, pourquoi ne pas ajouter le nom de Martin Latulippe à cette liste ? Martin, le maître d’œuvre de l’Académie Zérolimite, du Cercle d’Excellence ainsi que de La meilleure année de votre vie. Martin fut le plus jeune conférencier à être nommé au sein de l’Association Canadienne des conférenciers professionnels. Je regardais tout cela en me disant que réussir à réaliser trois de ces entrevues sur quatre serait un bel exploit pour moi. À quelques jours de l’événement, je n’avais toujours pas réussi à joindre David ni Martin. Il n’était pas question que je me décourage. Je visualisais très fort en moi ma rencontre avec ces deux icones du développement personnel. À un tel point que je me suis réveillé en sursaut en pleine nuit avec la réponse à savoir comment atteindre le Dr Lefrancois. Bien sûr, en vous épargnant ma démarche, deux jours plus tard, j’étais en contact direct avec celui-ci. J’écrivais directement à David Lefrancois sur mon iPhone, imaginez l’émotion accompagnée du fait d’avoir un tel lien direct avec, je vous le rappelle, une idole pour moi. Après avoir pris connaissance de ma demande et de mon travail au sein de Simplement Différent, celui-ci accepta ma demande. J’étais totalement renversé !!!! Cette surdose d’énergie me poussa d’ailleurs à relancer ma démarche envers Martin Latulippe pour une troisième fois. Quelques heures plus tard, après une discussion avec son assistante, j’étais aussi en selle pour recevoir Martin en entrevue. Encore une fois, ce que je visualisais dans ma tête m’arrivait en pleine face.

Telle mon habitude, j’ai tout mis en marche pour que l’expérience soit des plus réussies. Je ne ménageais aucun détail. Lors de mon départ, je signifiais à mon fils : «  Alexis, avec tout ce que je mets en place pour ces entrevues, je te garantis une chose, c’est que lorsque Martin Latulippe entrera dans ma chambre d’hôtel demain, il n’aura pas d’autre choix que de dire WOW ! « 

À mon arrivée dans la chambre d’hôtel, j’étais très perplexe à la réussite d’un plateau de tournage intéressant, la dimension et l’aménagement ne m’aidaient aucunement à atteindre mon but. Après quelques battements de cœur et sueurs froides, j’ai finalement réussi à monter un endroit idéal avec l’éclairage, le micro, les bannières et fauteuils. Le plan de match était sur la table, Martin samedi 14h30, David, dimanche matin très tôt et la gentille Nathalie, dès que l’occasion serait propice. J’ai eu la chance de saluer David Lefrancois le vendredi et de m’entendre avec lui sur le moment de l’entrevue. Pour ce qui est de Martin, il arrivait sur place très tard le vendredi soir après un séjour aux États-Unis. On m’avait demandé d’aller le voir le samedi à son entrée à la conférence pour lui donner mon numéro de chambre et lui signifier que tout serait OK pour l’entrevue. Je vous rappelle qu’on m’a donné 15 minutes avec lui, tout devait être prêt à son arrivée. J’étais bien assis dans la salle et tentais d’écouter l’enseignement qui se donnait sur la scène mais mes esprits n’étaient dirigés que vers l’arrivée de Martin. C’est à cet instant même que j’entendis la porte ouvrir, c’était bien lui qui entrait, tirant une chaise et allant s’asseoir dans le coin arrière. D’un seul élan, je pris ma carte d’affaires et j’inscris derrière : 14h30 chambre 505, je me dirigeai vers lui, lui tendis la main et lui dit tout bas °: bonjour Martin, celui-ci de répondre : Bonjour Éric, nous avons un entretien ensemble aujourd’hui. Oui Martin, voici ma carte avec l’heure et mon numéro de chambre, est-ce que tout est OK pour toi ? Oui Éric, j’ai très hâte d’être avec toi. Quoi ? Je ne m’attendais nullement à cette affirmation de sa part, ces mots venaient d’un seul coup d’écraser le stress de performance qui m’habitait. Je me sentais en confiance, d’un seul coup.

L’heure du midi était déjà arrivée, j’avais peine à manger tellement j’avais hâte à ce moment, assis dans ma chambre, je répétais à haute voix mon aide-mémoire pour l’entrevue. Nancy, ma conjointe, tentait de me rassurer mais j’étais fortement entré dans ma visualisation et ma concentration. 14h20, je ne tenais plus en place, je faisais l’aller-retour dans le passage de l’hôtel, je passais devant l’ascenseur en me disant : il va sortir de là dans quelques instants…. Il était 14h35 quand j’ai entendu parler dans la direction des escaliers, c’était bien lui, l’homme que je regardais en vidéo depuis des mois, celui-là même qui avait félicité mes accomplissements lors d’un webinaire, celui avec qui j’ai eu un 30 secondes pour prendre une photo avec moi un mois auparavant, était là en ma direction. La surprise ? Il n’était cependant pas seul, David Lefrançois marchait à ses côtés. Ouffff ! Quelle sensation de voir ces deux hommes qui étaient là pour moi. Après une poignée de main, une accolade et la présentation de ma conjointe, Martin mit un pied dans la porte et immédiatement j’entendis : WOWWWWW !

La magie de mes efforts et ma visualisation portaient fruits à l’égard de la promesse faite à mon fils le jour d’avant. Quelques instants plus tard, Martin était assis à ma droite et la caméra enregistrait, j’étais là à regarder Martin et aussi voir David bien installé sur mon lit à écouter le tout. J’ai fait une belle performance qui m’aura valu de beaux commentaires. La surprise n’était pas terminée car David me proposait de faire notre entrevue directement après celle de Martin. Ma première pensée fut que je n’avais pas révisé mon aide-mémoire mais il était hors de question de briser cet instant magique. J’allais maintenant faire l’inverse, interroger David sous les yeux de Martin. C’était complètement fou de regarder cet homme dans les yeux et d’écouter ses réponses, celui-là même que je regardais régulièrement sur YouTube dans ses vidéos réalisés à l’autre bout du monde. Je passai un quarante minutes des plus géniales et extraordinaires avec deux hommes de cœur, accompagné par la femme que j’aime.

Ce que je tire comme enseignement de tout cela : croire en mes rêves, quels qu’ils soient. Continuer à écouter cette petite voix qui me pousse constamment à me démarquer et innover, Mais surtout, vous partager ces beaux moments pour vous inspirer, vous aussi, à croire en cette magie qui nous habite.

Je vous invite à suivre ces quatre entrevues sur ma page Éric Lépine – Simplement Différent (Facebook et YouTube) :

  • Le 31 mai 2017, Nathalie Lemire nous parle des bienfaits de la naturopathie pour les autistes.
  • Le 7 juin 2017, Martin Latulippe nous donne sa vision de Simplement Différent, nous parle de l’Académie Zérolimite et aussi d’une de ses phrases clé.
  • Le 14 juin 2017, le Dr David Lefrançois nous parle de générosité, d’hypnose et du syndrome d’Asperger.
  • Finalement, le 21 juin, le Dr Sylvain Guimond nous donnera sa vision du leadership, de l’humilité et de l’importance de la posture.

Je ne veux surtout pas oublier de remercier ceux qui étaient sur place avec moi et aussi tous ceux qui m’ont écrit et qui n’ont jamais douté du résultat de mon travail, je vous aime sincèrement.

Je suis Éric Lépine Simplement Différent, vous êtes simplement différents.

Continuez de marteler notre message. Amour, Gratitude….

À bientôt

7 réponses
  1. Nathalie lemire
    Nathalie lemire dit :

    Pas surprise que tout ce beau monde se rallient à toi, Éric. Ton énergie et votre projet sont contagieux et on a le goût de vous voir réussir Alexis et toi, pour ton plus grand bien et le plus grand bien de tous ces gens différents.

    Bravo! J’ai beaucoup apprécié de faire cette entrevue avec toi. Merci de m’offrir l’opportunité de faire découvrir la naturopathie au plus de gens possible, en espérant que ceci puisse faire découvrir un nouvel outil qui a le pouvoir d’aider de nombreuses familles. Hâte de voir l’entrevue 🙂

    Répondre
  2. sandra houle
    sandra houle dit :

    Tu es un homme extraordinaire ! Wow je suis vraiment contente pour toi et tu es un modèle de persévérance pour moi. Merci pour ce message ! Belle continuité à toi et ton fils. ; ) Sandra

    Répondre
  3. Annie Charron
    Annie Charron dit :

    Je ne suis tellement pas surprise à te voir aller mon ami. Tu es d’une détermination sans égale! Tu travailles avec ton cœur et c’est ce qui fait que tous les gens que tu croises se rallient à ton projet et ta mission. Chapeau Éric. T’es inspirant comme ça se peut pas!

    Répondre
  4. Nancy Gaudreault
    Nancy Gaudreault dit :

    Je suis vraiment très fier de toi…fier de ton projet et de voir les étoiles dans tes yeux!!! Heureuse de te suivre pas a pas xxx

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *