Formation

Déjà septembre! Je ne sais même plus combien de temps a passé depuis le tout premier article de Simplement-Différent. Papa me le répète souvent, mais j’oublie à chaque fois! D’ailleurs, je pourrais juste aller la voir la date sur la page de l’article, mais disons que j’ai la flemme en ce moment. Bref, ça fait un bail! Aujourd’hui, j’aurais aimé vous parler de l’une de mes plus grandes passions, mais cela devra attendre un autre jour. Cette semaine, j’ai quelque chose de plus important à vous faire part!

 

En fait, peut-être en avez-vous déjà entendu parler et ce ne serait pas étonnant!

 

Vous souvenez-vous lors de mon article intitulé «Opportunité (partie 1)», j’ai donné mon opinion selon laquelle avoir un emploi ordinaire était «plutôt ennuyeux»? Eh bien la raison d’être de l’article est de réfuter cette affirmation. De vous démontrer que j’avais tort!

 

Dans les dernières semaines, mon père m’a avisé que j’allais offrir mes services dans un restaurant Tim Horton’s près de chez moi, et ce, tout en poursuivant mes études à temps partiel au cégep, ce qui m’a surpris, honnêtement. La perspective me donnait la frousse, bien entendu, à cause de cette stupide peur de l’inconnu typique à l’être humain. L’une de mes craintes, notamment, fut que l’argent ne soit pas une motivation suffisante pour me pousser à travailler. Une autre raison est celle que je ne puisse pas tenir le rythme effréné que je m’imagine en pensant à la restauration rapide. De plus, je me disais que je n’avais presque rien à mettre à mon CV. Ce que j’en dis aujourd’hui, c’est que j’ai mal analysé la situation. Évidemment, c’est normal d’avoir peur avant son premier emploi, mais je n’ai fait que voir ceux qui se plaignent de leur fatigue, de leur charge de travail, de leur salaire, de leurs collègues de travail, de leur patron, de leurs horaires… Bref, se plaindre de leur job, tout bonnement! Je me suis rempli la tête de pensées négatives et cela a nui à ma confiance.

 

Après trois quarts de travail chez Tim Horton’s, je peux déjà vous dire que j’aime beaucoup y travailler. L’ambiance de l’équipe est bonne, on m’explique très bien ce que j’ai à faire, et je m’applique. Parfois, même si on doit accélérer l’allure, j’arrive à bien tenir. J’ai appris pas mal de choses jusqu’à maintenant, et c’est génial! De la vaisselle? Amenez-en! Nettoyer les salles de bains? Moins répugnant que je l’aurais cru, à moins que les gens du coin soient plus propres, ou que ce ne soit simplement qu’un coup de chance. Remplir les frigos et les présentoirs? Pas de problème! Faire des beignes? Super! Je ne dis pas tout ici, mais il y a d’autres choses que j’ai essayées et j’ai hâte de continuer ma formation!

 

Suite à une vidéo publiée par mon père le jour de mon entrée, j’ai cru comprendre que beaucoup, même une tonne de gens, s’inquiètent pour leurs enfants différents pour leur avenir, leur vie sociale et leur autonomie, entre autres. Donc, voir qu’un jeune atteint d’Asperger, comme moi,  commence à travailler dans un tel établissement, tout en continuant ses études au collège, même à temps partiel, doit être encourageant pour toutes ces personnes. À mon avis, il y a toujours un bon chemin, une voie à suivre qui s’avère fructueuse après de bons efforts. Et qu’il ne faut pas avoir peur de la suivre. Je suis heureux de tous ces messages dans les commentaires de cette vidéo, ça montre à quel point la communauté a notre cause à cœur; et aussi que d’autres sont prêts à nous supporter avec joie!

 

Je vous remercie d’avoir pris le temps de me lire. Ça me fait plaisir d’être de retour! Et avec l’évènement qui approche à grands pas, je suis certain qu’il y aura beaucoup de surprises à venir! On se retrouve dans deux semaines, avec un nouveau sujet que j’ai hâte de partager avec vous. N’hésitez pas à me laisser un commentaire, une question ou une suggestion d’article : je suis ouvert! Joyeuse fête du Travail!

 

Tiens, j’écris sur mon job à la fête du Travail… Drôle d’adon!

8 réponses
  1. Julie
    Julie dit :

    BRAVO Alexis, quel beau témoignage. Tu es tellement une belle source d’inspiration pour tous. C’est impressionnant de constater tout ce que tu as déjà fait et appris en si peu de temps. Ton texte est bien écrit, intéressant et parfois drôle. Tiens nous au courant de ton évolution dans cette merveilleuse entreprise qu’ est Tim Hortons.

    Répondre
  2. Sophie
    Sophie dit :

    J aime te lire et Bravo de travaillier sur tes idées. Tu as trouvé la bonne façon de te diriger vers le bonheur. Et tu sais quoi….. y plein de gens qui ne comprendront jamais ça. Tu es génial et un beau modèle de persévérance. J ai hâte de voir tes belles créations. Love Sophie

    Répondre
  3. Mélanie
    Mélanie dit :

    Félicitations Alexis et merci. C’est certain qu’on s’inquiète toujours de nos enfants en général mais quand notre enfant Asperger, on s’inquiète souvent plus. Tu redonnes confiance par ton positivisme et ta détermination, par ta façon de montrer qu’on peut briser les barrières! ?

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *